Manifeste

Je grave en conservant autant que possible le tracé originel du dessin

effectué directement sur la plaque à la plume, au calame ou au pinceau.

L'estampe a souvent, de ce fait, un peu l'aspect d'une encre ou d'un lavis.

Les procédés d'encrage et d'impressions des gravures en couleur

les font ressembler parfois à des peintures ou des monotypes.

Le dessin lui-même, le noir et le blanc, les gris et les couleurs,

relèvent de mon état d'esprit et de ce que j'ai sous les yeux

à l'instant précis de leur apparition sur la plaque ou le papier.

Ces gravures ne sont pas faites pour symboliser quoi que ce soit, ne comportent pas de message,

n'ont pas vocation à faire penser ou réfléchir, mais plutôt à servir de support à la rêverie.

Ce qui, dans la vie, est, dit-on, tout aussi nécessaire.

Elles ne sont pas des illustrations d'idées, ni d'histoires, ni des commentaires sur le monde. Si elles disaient quelque chose ce serait plutôt : Regardez. Regarder longtemps, ne pas se précipiter pour en penser quelque chose, juste regarder. Tout comme, écoutant attentivement une musique, le flot des pensées ralentit et l'ouïe prend le dessus sur tout autre considération.